Hegeoma, services et solutions Apple

Le Blog

APFS ou le futur OS d’Apple

Hegeoma Structure APFS

Apple a présenté à la World Wide Developer Conference 2016 (WWDC) le futur OS d’Apple, APFS, annoncé pour 2017 et amené à terme à remplacer macOS, iOS, tvOS et watchOS (respectivement pour les Mac, iPhone & iPad, Apple TV et Apple Watch).

Ce nouveau système de fichiers a été pensé dans le but de remplacer HFS+ avec pour objectifs :

  • une amélioration du système de fichiers (moins de latence)
  • une rétro compatibilité avec HFS
  • le partage de l’espace disque disponible ( deux volumes sur un même disque verront chacun tout l’espace disponible restant et pourront l’utiliser)
  • le clonage de fichiers et de répertoires (les données ne sont pas dupliquées et les clones peuvent ensuite être modifiés indépendamment les uns des autres)
  • de faire des snapshots (une image à un instant T du système de fichiers)
  • un accès beaucoup plus rapide à l’évaluation de la taille d’un répertoire
  • de pouvoir renommer de manière plus sure non seulement des fichiers mais aussi des répertoires (fort utile pour ne pas perdre de données pendant une modification) grâce à de nouvelles « primitives »
  • un chiffrement au coeur de ce système de fichiers amené à être utilisé aussi bien sur Mac (aujourd’hui réalisé avec HFS+ & CoreStorage) que sur iPhone ou iPad (chiffrement automatique de tout le système sous iOS avec des clés et accélération matérielle)

La bonne nouvelle,  c’est qu’il ne sera pas nécessaire de faire une sauvegarde, de formater à nouveau son Mac puis de faire une restore de sa sauvegarde. Apple fournira un outil de migration de HFS+ vers APFS.

Note : utiliser des snapshots est une vraie avancée pour l’utilisateur soucieux de faire des points de sauvegarde mais peut avoir  un impact non négligeable sur le remplissage du disque dur. En effet, un fichier présent au moment d’un snapshot, même s’il est effacé par la suite par un utilisateur, reste sur le disque pour assurer un retour du système à ce snapshot.

La structure d’APFS est la suivante :

des « containers » dans lesquels on peut créer des volumes, eux-mêmes liés à des systèmes de fichiers. A noter encore une fois que les volumes se partagent les données à l’intérieur d’un même « container » et que chacun annonce donc la même quantité de données disponible.

Hegeoma Structure APFS

 

Les limitations annoncées sous macOS Sierra dans un premier temps

  • Pas de boot sur un système de fichiers APFS, il ne s’agira que de volumes de données
  • Pas de backup Time Machine avec APFS
  • Pas de support de FileVault ou Fusion Drive
  • Pour le moment, APFS est seulement annoncé en version sensible à la casse (« case sensitive »)
  • APFS ne peut pas être partagé via AFP (SMB est conseillé)
  • Il faudra au moins El Capitan, OS X Yosemite et ses prédécesseurs ne reconnaissant pas les volumes APFS

Plus d’informations…

Chez Apple (Vidéo WWDC)

APFS, introduction (WWDC 2016)

 

Sur le Blog d’Adam Leventhal

Sur le Blog de Stephen Foskett

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *